restaruant dragon d'or villeuve loubet

Restaurant asiatique Buffet à volonté à Villeneuve-Loubet

Restaurant asiatique Buffet à volonté à Villeneuve-Loubet

A Villeneuve-Loubet votre restaurant asiatique Le Dragon d’Or vous propose de venir déguster ses spécialités chinoises, vietnamiennes, japonaises et thaïlandaises tous les jours de la semaine.

Le Restaurant Le Dragon d’or

Notre chef vous propose des buffets à volonté pour un prix très raisonnable.

Composez vos mets à partir des diverses sortes de viandes, volailles, poissons et/ou légumes. Nos cuisiniers prépareront vos plats avec les sauces orientales de votre choix dans le wok

Le Buffet à volonté à Villeneuve-Loubet

Un buffet composé de plusieurs spécialités asiatiques (chinoises, vietnamiennes, thaïlandaises, etc…), entrées, plats chaud, et desserts à volonté.
Un autre buffet japonais. Vous découvrirez toutes les saveurs du poisson cru avec ses fameux sushis, makis, etc…
Sans oublier le wok et grillades.

Wok, Buffet et Grillade à volonté

Mais aussi toute une partie de restauration japonaise :

Découvrez notre carte : et goûtez aux plaisirs variés : makis printemps, makis Nutella, tempura crevettes, temaki…, des plats composés pour tous les goûts, accompagnés d’une salade et d’une soupe ou d’un riz.

Les cuisines vietnamienne, chinoise et thaïlandaise n’auront bientôt plus de secret pour vous après un repas au restaurant Le Dragon d’Or, restaurant situé à Villeneuve-Loubet dans le département des Alpes-Maritimes, entre Cagnes-sur-ler et Antibes. Les cuisiniers vous propose de la soupe taïgonnaise, soupe chinoise aux raviolis farcis, porc au caramel, brochettes de boeuf à la vietnamienne…

Quelques exemples de notre cuisine :
Nems, Raviolis frits ou rouleaux pékinois

Mais aussi en restauration asiatique :
Salade chinoise
Riz nature
Porc au Caramel
Canard aux Champignons
Porc aux champignons
Poisson Grillé au Nuoc Mam
Dorade à la Cantonaise ou Pékinoise
Poulet au Citron ou Orange
Poulet, Porc ou Boeuf Saté Ananas

Des plats renouvelés en fonction des produits.

restaurant-boeuf-caramel-villeneuve-loubet

Recette chinoise : Bœuf caramélisé à la sauce soja

Recette chinoise : Bœuf caramélisé à la sauce soja

Pour beaucoup d’entre-vous, il semble plus traditionnel de faire le porc au caramel, mais pour les gourmands, votre Restaurant le Dragon d’or à Villeneuve-Loubet vous présente la recette du bœuf caramélisé à la sauce soja.

Le bœuf au caramel chinois, est à classer dans les saveurs sucrées salées. Ce plat est une inspiration directe de la pure tradition culinaire d’Asie.
Ce plat est simple à faire et à la portée de tous. Une rectte qui fait toujours son petit effet et qui apporte une note de nouveauté dans les assiettes.La cuisine idéale pour surprendre vos invités.

Pour 2 personnes
250 g de bœuf (merlan ou poire)
3 c. à soupe d’huile végétale
1 c. à soupe de sauce soja claire
2 c. à soupe de sauce soja sucrée
1 oignon jaune
3 filaments d’écorces orange confites
½ ciboule chinoise

Pour la marinade
1 c. à soupe de sauce soja pour la marinade (c.f. photo ci-dessous)
1 c. à café de sauce soja noire
1 c. à soupe de sauce soja claire Premium Deluxe (c.f. photo ci-dessous)
1 c. à soupe de vin de Shaoxing
1 c. à soupe d’huile de sésame
1 c. à café de fécule de pomme de terre

Coupez le bœuf en lamelles de 1 cm de large. Coupez l’oignon en juliennes, les écorces d’orange confites en brunoises. Émincez la ciboule.

Mélangez le bœuf avec tous les ingrédients pour la marinade. Laissez reposer ce mélange pendant 15 minutes au frais.

Chauffez l’huile à feu vif dans une sauteuse, ajoutez toute la préparation marinade. Faites sauter le bœuf en remuant constamment pendant 1 minute 30 à 2 minutes environ.
Quand le bœuf est cuit, sortez-le du feu et réserve de côté.

Mettez le reste d’huile dans la sauteuse, faites revenir l’oignon à feu moyen, quand il est devenu translucide, ajoutez la sauce soja claire, mélangez. Ajoutez le bœuf, incorporez la sauce soja sucrée, mélangez de nouveau. Mettez l’écorce d’orange et la ciboule, remuez et servez aussitôt.

beignet crevette restaurant dragon d'or

Cuisine chinoise : beignets à la crevette

Les beignets à la crevette du restaurant le dragon d’or.

A Villeneuve-Loubet, votre restaurant asiatique Le Dragon d’Or souhaite vous faire mieux les spécialités asiatiques que vous aimez tant, ce mois-ci un petit tour du côté des beignets à la crevette que vous affectionnez particulièrement.

Le restaurant de gastronomie chinoise le Dragon d’or, vous propose une de ses spécialités chinoises, son assiette de beignet de crevette accompagné d’une sauce aigre douce. Une recette qui nous vient de chine, royaume des préparations aigres douces…des beignets de crevettes parfumées au gingembre.

Préparation : 10 min Cuisson : 10 min

Ingrédients pour 4 personnes :

  • 24 grosses crevettes fraiches ou décongelées (ou gambas)
  • 2 cuil à café de gingembre frais râpé
  • 200 g de farine
  • 1 sachet de levure chimique
  • 1 cuil à soupe d’huile
  • eau
  • huile pour friture

Pour la sauce aigre douce :

  • 1 cuil à soupe de sucre
  • 2 cuil à soupe de sauce soja
  • 1 cuil à soupe de vinaigre balsamique

La recette de vos beignets à la crevette façon dragon d’or

Décortiquez les crevettes en prenant soin de laisser les queues. Incisez le dos de chacune d’elle pour retirer la veine noire. Essuyez-les.

Saupoudrez-les de sel et de gingembre et mélangez bien. Réservez.

Versez la farine dans un saladier, ajoutez 3 bonnes pincées de sel et la levure. Mélangez avec l’huile et l’eau, jusqu’à ce que vous obteniez une pâte lisse et homogène (assez épaisse pour bien adhérer).

Faites chauffez l’huile dans une casserole ou dans un wok. (pour tester la température de l’huile, laissez tomber une petite goutte de pâte…si elle remonte à la surface en gonflant, la friture est prête à l emploi).

Prenez une crevette par la queue et plongez-la dans la pâte avant de la déposer délicatement dans l ‘huile chaude. Répétez l ‘opération pour toutes les autres.

Dès que les beignets commencent à dorer, retirez-les à l’aide d’un écumoire et déposez-les sur du papier absorbant sur une assiette.

Pour la sauce, diluez le sucre dans la sauce soja avec le vinaigre et un peu d’eau chaude. mélangez bien.

Dressez les beignets sur des assiettes. Décorez avec des rondelles de concombre par exemple.

Servez les beignets chauds, accompagnés de la sauce aigre douce.

ravioli pekinois restaurant villeneuve loubet

Les raviolis pékinois du restaurant le dragon d’or

Les raviolis pékinois du restaurant le dragon d’or.

A Villeneuve-Loubet, votre restaurant asiatique Le Dragon d’Or prend plaisir à vous dévoiler régulièrement une partie du patrimoine culinaire asiatique. Ici, nous allons évoquer les très fameux raviolis pékinois.

Les raviolis pékinois sont un de vos plats préférés. Cette recette vient de la pure tradition pékinoise. A ce jour, vous pouvez acheter de la pâte fine prête à emballer dans les supermarchés asiatiques au rayon surgelés. Nous vous proposons de faire vous-même la pâte, contrairement à celle qu’on achète au supermarché, elle sera un peu plus épaisse mais bien croustillante.
Faire des raviolis ça n’est pas si compliqué, ça demande juste un peu de votre temps.

Les ingrédients pour 30 raviolis pékinois

  • 200 g de palette de porc hachée
  • 350 g d’échine de porc hachée
  • 1 bouquet de ciboules chinoises
  • 500 g de farine
  • 3 c. à soupe de sucre
  • 2 c. à soupe de vin chinois (pour la cuisine)
  • 2 c. à café de sauce de soja
  • 3 c. à soupe d’huile
  • 4 c. à soupe d’eau
  • sel, poivre
  • eau

La recette des raviolis pékinois par le Dragon d’or en 22 étapes précises

  1. Mettre la viande hachée dans un bol.
  2. Ajouter le vin chinois (c’est un vin pour la cuisine, qui ne se boit pas « chinese cooking wine »). Ajouter également l’eau.
  3. Ajouter le sucre.
  4. Saler et poivrer.
  5. Hacher finement les oignons chinois.
  6. Ajouter à la viande.
  7. Bien mélanger. Mettre de côté sous film alimentaire au contact.
  8. Mettre la farine et l’huile dans le bol d’un robot mélangeur ou sur un plan de travail (pour un pétrissage à la main).
  9. Mettre le crochet à pâte et commencer à pétrir. Ajouter l’eau. Il en faut juste assez pour créer une pâte. Tout dépend de la farine utilisé. De toute façon, si il manque de l’eau, cela se voit et si il y en a trop, la pâte est collante. Il suffit dans ce dernier cas d’ajouter de la farine.
  10. Ramener la pâte en une boule et laisser reposer une heure dans un film alimentaire.
  11. Préparer les ustensiles, à savoir un cercle (ou une petite assiette) de 10cm de diamètre, un petit rouleau à pâtisserie, un petit bol de farine (pour en avoir à disposition) et un petit bol d’eau. Préparer des boules de pâte de 20g.
  12. Aplatir avec la paume de la main une boule de pâte puis étaler au rouleau sur un tout petit plus de 10cm de diamètre.
  13. Couper avec un emporte pièce
  14. Enlever l’excédent de pâte. Passer le doigt trempé dans l’eau sur le pourtour de la moitié supérieure de la pâte.
  15. Disposer une grosse cuillerée à café de farce au centre mais un peu en longueur.
  16. Plier de la même façon que pour les gyozas.
  17. Faire de même avec toute la farce et la pâte.
  18. Mettre une poêle sur feu bien chaud avec de l’huile. Quand l’huile est chaude, ajouter les jiaozis. Laisser frire pour colorer le dessous.
  19. Quand ils sont ben grillés, ajouter de l’eau dans la poêle.
  20. Couvrir et laisser cuire jusqu’à évaporation complète de l’eau. Si les raviolis n’ont pas l’air cuits, il suffit d’ajouter de l’eau et de recommencer l’évaporation.
  21. Pas d’inquiétude, cela se voit quand les jiaozis sont cuits!

Déguster avec une sauce composée de sauce de soja et de vinaigre chinois.

restaurant asiatique villeneuve antibes

Les plats traditionnels chinois les plus connus

Les plats traditionnels chinois les plus connus.

Les plats traditionnels chinois les plus connus sont incontournables si on est amateur de gastronomie asiatique. A Villeneuve-Loubet, votre restaurant asiatique le Dragon d’or vous propose de découvrir ou de redécouvrir le top 10 des plats chinois les plus connus et appréciés.

Il n’y a pas de secret, si la cuisine asiatique est autant renommée dans le monde c’est qu’elle se décline à l ‘infini. Multiple de saveurs et couleurs en tout genre, des plats aux parfums variés qui peuvent se préparer en quelques minutes pour certains ou qui méritent une longue et difficile préparation… la cuisine chinois ne cessent de nous surprendre et de nous étonner.

Qui n’a jamais eu envie de reproduire chez soi et sans complexe les plus célèbres recettes de l’Empire du milieu, afin d’étonner ses amis en alignant les baguettes !

Gastronomie chinoise : Une cuisine multiple

La gastronomie chinoise varie beaucoup selon l’emplacement géographique. C’est pour cela que votre restaurant le Dragon d’Or vous propose régulièrement des mets très variés afin de faire un voyage culinaire au travers des mets des différentes régions de la Chine afin de découvrir des recettes authentiques.

Au restaurant le Dragon d’Or à Villeneuve-Loubet nous aimons vous faire découvrir une cuisine riche de traditions, identifiable à ses ingrédients et à ses origines. La cuisine chinoise ne ressemble en rien à celle que nous connaissons dans les restaurants en occident, certains ingrédients sont les mêmes mais la réalisation des plats asiatiques nécessitent une véritable connaissance de la tradition.

Découvrez le top 10 des plats asiatiques les connus et demandés :

  1. Soupe aux raviolis chinois.
  2. Nems chinois porc-crevette.
  3. Nouilles sautées aux crevettes et aux légumes.
  4. Le porc sauce aigre-douce (咕咾肉 Gū lǎo ròu)
  5. Rouleaux de printemps aux crevettes.
  6. Riz cantonais maison.
  7. Beignets de crevettes.
  8. Porc au caramel.
  9. aubergines parfumés au poisson (鱼香茄子 Yú xiāng qié zi)
  10. Le « Gā lí niú ròu » (咖喱牛肉) est une sorte de curry au bœuf
restaurant asiatique villeneuve-loubet soleil terrasse

Envie de profiter du beau temps ? Déjeunez en terrasse en plein soleil

Envie de profiter du beau temps ? Déjeunez en terrasse en plein soleil.

A Villeneuve-Loubet votre restaurant asiatique le Dragon d’Or vous invite à déjeuner en terrasse au soleil. Les beaux jours arrivent pourquoi alors ne pas en profiter.

Le Restaurant Asiatique le Dragon d’or à Villeneuve-Loubet est à deux pas du bord de mer et a la particularité de vous offrir la possibilité d’un déjeuner au soleil sur sa terrasse.

Le beau temps arrive, dites adieu aux lieux enfermés. Faites, place au plein air !

Le Dragon d’Or est un restaurant de Villeneuve-Loubet qui propose divers menus et une carte composée d’une cuisine asiatique. L’Asie est une région à la gastronomie riche où se rencontrent diverses cultures comme la cuisine chinoise, thaïlandaise, japonaise… La cuisine asiatique du restaurant le Dragon d’Or  s’inspire grandement de tout ce patrimoine gastronomique. La cuisine du restaurant le Dragon d’Or est à l’image des pays d’Asie : variée et belle. Beignets de crevettes, Ha Kao, Sushis et makis, Porc au Caramel, Nems… le restaurant le Dragon d’Or veille à satisfaire quotidiennement ses clients.

Le Dragon d’Or et sa terrasse

Le restaurant le Dragon d’Or dispose d’une terrasse, qui est l’idéal pour profiter d’un déjeuner ou d’un dîner au Soleil lors des belles journées ou soirées d’été. La terrasse du restaurant est l’atout charme du restaurant le Dragon d’or. En plein cœur de la zone commerciale de Villeneuve-Loubet, le restaurant le Dragon d’or vous accueille tous les jours et toute l’année. Pensez à réserver si vous êtes nombreux. Profitez de la terrasse pour déguster les menus et les formules !

riz-cantonais-restaurant-villeneuve-loubet

Le riz Cantonais du Dragon d’Or

Le riz Cantonais du restaurant le Dragon d’Or à Villeneuve-Loubet

A Villeneuve-Loubet, votre restaurant asiatique Le Dragon d’Or prend plaisir à vous dévoiler régulièrement une partie du patrimoine culinaire asiatique. Aujourd’hui : le riz cantonais.

Le riz cantonais est le nom donné en France à un plat de riz frit, servi avec des lamelles de porc et des légumes mélangés, qu’on pense originaire de Canton. En réalité, on trouve des recettes de riz frit dans différents pays d’Asie de l’Est et du Sud-Est.

Voici donc une recette de cuisine chinoise facile à réaliser chez vous. Cette recette est assez traditionnelle, qui plus est elle est facile à refaire à la maison et pleine de goût.

La recette que vous propose le Restaurant Asiatique le Dragon d’Or à Villeneuve Loubet est pour 4/6 personnes. Pour information, celle-ci peut également se décliner en version végétarienne, ou poulet ou crevettes.

Recette du Riz Cantonnais (pour 4 personnes)

riz cantonais restaurant chinois villeneuve loubetListe des ingrédients pour le riz cantonnais

  • 300 g de riz cuit (pour 4 personnes)
  • 100 g de maïs en grain
  • 100 g de petits pois surgelés
  • 50 g de saucisse chinoise de canton
  • 2 œufs
  • 1 carotte
  • 1 c. à soupe d’huile de tournesol
  • 2 oignons
  • 1 c. à soupe de sauce de soja
  • Sel et poivre

Etapes de la recette du Riz Cantonais

  1. Epluchez la carotte, découpez en petits cubes ainsi que les oignons
  2. Découpez les saucisses en petits cubes également (vous pouvez les remplacer par des dés de poulet, des petites crevettes etc.) et faites-les revenir dans une poêle anti-adhésive avec l’huile quelques minutes
  3. Ajoutez alors les carottes, laissez dorer 5 minutes en ajoutant la sauce soja
  4. Ajoutez le riz déjà cuit, mélangez bien pour décoller les grains de riz
  5. Ajoutez l’oignon, le sel, et mélangez. Versez alors les œufs battus sur le riz directement et mélangez pour que l’œuf se répartisse bien sur tout le riz, mélangez bien pour décoller les grains de riz à nouveau
  6. Ajoutez enfin le maïs et les petits pois, poivrez et poursuivez la cuisson 2 minutes.
  7. Servez et régalez-vous comme au Restaurant

Les différents Riz (ou riz cantonais)

En Chine : le riz sauté

Appelé en Chine « riz sauté » (traditionnel : 炒飯 ; simplifié : 炒饭 ; pinyin : chǎofàn) car il n’est pas exclusif à la région de Canton, il en existe de nombreuses variantes selon les lieux ou les époques.

Le porc, qui est frit à part et incorporé sous forme de lamelles, peut être remplacé par des lamelles de bœuf, de la volaille, du poulet ou du canard. Des légumes comme des petits pois, des dés de carottes, des germes de soja sont cuits à part et incorporés au riz. Un œuf est rajouté à la préparation, cassé directement dans la poêle (et non pas cuit à part en omelette et rajouté après).

On peut faire varier les ingrédients à son gré et utiliser le corps gras de son choix pour les faire revenir. C’est un plat très populaire dans le monde chinois car il est savoureux et nourrissant, pouvant être économique ou raffiné selon le choix des ingrédients.

En Indonésie : le nasi goreng

La version indonésienne du riz frit est le nasi goreng, qui veut tout simplement dire « riz frit ». Traditionnellement, on fait le nasi goreng avec le riz de la veille et différents restes. On le mange en effet comme petit déjeuner.

Au Japon : le riz frit

Dans la cuisine japonaise, on appelle chāhan (炒飯?, venant du chinois chǎofàn, pouvant aussi être lu itameshi) le riz frit avec de l’huile et yakimeshi (焼飯?) le riz frit sans huile.

En Thaïlande : le khao phat

En Thaïlande, le riz frit s’appelle khao phat (ข้าวผัด, kʰâːw pʰàt ou kʰâw pʰàt). En thaï, khao signifie tout simplement « riz » et phat « frit ».

Au Vietnam : le cơm rang

Au Viêt Nam, le riz frit s’appelle cơm rang ou bien cơm chiên, et utilise généralement du poisson ou des crevettes à la place des viandes qu’on peut y trouver en Chine.

restaurant chinois villeneuve loubet

La Cuisine du Dragon d’Or : Les raviolis crevettes (Ha Kao)

La Cuisine asiatique du Dragon d’Or : Les raviolis crevettes (Ha Kao)

A Villeneuve-Loubet au Restaurant le Dragon d’or, nous savons que vous êtes gourmands.. mais aussi gourmets et connaisseurs des bons petits plats que nous vous proposons. Nous avons donc décidé de vous donner de temps en temps des petits conseils culinaires, et nous commençons avec les fameux raviolis crevettes ou Ha Kao.

Parmi les petites bouchées de Dim Sum, Haa Gaau (appelé souvent en France « Ha Kao ») est sans doute un grand classique.
En France, ces raviolis aux crevettes à la vapeur sont connus sous le nom de « Ha Kao », le vrai orthographe est Haa Gaau, le nom chinois en cantonais. En mandarin (la langue chinoise officielle de Chine continentale) se dit « Xia Jiao » (crevette-ravioli).

Concernant les ingrédients, vous les trouverez facilement dans les épiceries asiatiques, surtout la fécule de blé.

Recette des raviolis aux crevettes (36 pièces):
Pour la pâte:
  -180g de fécule de blé
  -30g de fécule de pomme de terre
  -eau bouillante (plus ou moins trois louchées)
  -trois  bonnes cuillerées à soupe d’huile
Pour la farce:
  -150g de crevettes crues décortiquées coupées en morceaux
  -100g de crevettes crues décortiquées passées au mixer
  -2 cuillerées à soupe de pousses de bambou coupées en petits dés

  -1 oignon chinois
  -2 tranches de gingembre coupées en petits dés
  -1 petite gousse d’ail
  -1 cuillerée à café de sel
  -poivre
  -trois quarts de cuillerée à soupe de vin chinois (vin spécial pour la cuisine!)
  -un quart de cuillerée à café d’huile de sésame
  -1 cuillerée à soupe de maïzena
  -30g de carotte coupée en très petis dés
  -1 blanc d’oeuf

Les Étapes.
Commencer par préparer la farce.
Mettre tous les ingrédients dans un bol et bien mélanger. Réserver au frais.
Hachez 2/3 de crevettes et coupez en deux le reste de crevettes. Coupez les tiges de coriandre en très petits morceaux (3 mm de long). Hachez le gingembre. Mélangez tout avec le vin jaune, sel, poivre et le saindoux ou l’huile.

Préparer la pâte.

Mettre les fécules dans un bol, ajouter une louchée d’eau bouillante et bien mélanger.
Mettez la fécule de blé et la fécule de pomme de terre dans un grand bol ou un saladier, versez l’eau bouillante, mélangez vigoureusement. Mettez un couvercle par dessus et laissez refroidir pendant 1 à 2 min.
Verser cette préparation sur une table propre ou un marbre. Commencer à la pétrir en la pliant et en la travaillant avec la paume de main contre la table. Cela pendant au moins 5-10min. Ajouter une bonne cuillerée à soupe d’huile !
Continuer à la travailler pour bien incorporer la matière grasse, toujours en la pliant, en l’écrasant de la paume de la main et la repliant. Continuer jusqu’à obtenir une pâte très douce au touché et d’aspect satiné. La rouler en trois boudins bien réguliers et les couper chacun en 12 morceaux.
4. Pour faire les disques de raviolis, on abaisse avec un hachoir chinois
5. Le pliage.
6. Faites cuire à la vapeur pendant 4 min sur l’eau qui bout très fort.
restaurant asiatique villeneuve-loubet

Restaurant chinois : buffet à volonté

Restaurant chinois : buffet à volonté

A Villeneuve-Loubet, le restaurant le Dragon d’or vous offre un buffet Chinois à volonté tous les jours de la semaine de 12h à 14h30 et de 19h à 22h30.

A proximité du bord de mer et des magasins sur la RN7, le chef du restaurant Le Dragon d’Or à Villeneuve-Loubet vous propose un buffet de très grand choix : Sushi, saumon, daurade, thon, maquereau, makis, california, yakitori, boeuf fomage, poulet, gambas, saumon, ailes de poulets, nems, samoussas, raviolis aux crevettes vapeur, poulet croustillant, boeuf oignon, crevettes au sel et poivre, poisson avec une sauce piquante, salades variées et plusieurs plats chauds vous régaleront.

Le buffet est renouvelé régulièrement et pourquoi ne pas finir sur une note de douceur avec une note sucrée avec des perles de coco, lychees, nougats, glaces, etc.

La formule buffet à volonté saura satisfaire tous les appétits et offre un très bon rapport qualité-prix.

Le petit plus pour cet été : la salle de restaurant est entièrement climatisée.

Aux simples mots « buffet à volonté », l’appétit de tous les gourmands se réveille. Pouvoir se faire plaisir autant que l’on veut sans dépenser trop, c’est possible avec la formule à volonté. A Villeneuve-Loubet votre restaurant asiatique le Dragon D’or vous proposent une formule buffet à volonté.

Venez vous faire plaisir dans une ambiance conviviale où vous vous sentirez comme à la maison. Venez partager une expérience que vous pourrez rapprocher d’un brunch.

Au plaisir de vous retrouvez au Restaurant asiatique le Dragon d’Or à Villeneuve-Loubet.

cuisine-vietnamienne-asiatique-villeneuve-loubet

La cuisine vietnamienne au Dragon d’Or

La cuisine vietnamienne au Dragon d’Or à Villeneuve-loubet

A Villeneuve-Loubet votre restaurant asiatique Le Dragon d’Or vous propose également une cuisine vietnamienne. La spécificité de la cuisine vietnamienne repose sur des mélanges d’herbes et d’épices que l’on ne trouve nulle part ailleurs, ainsi que sur des méthodes de cuisson et un ensemble d’habitudes alimentaires propres au peuple vietnamien. Le terme de « cuisine vietnamienne » s’est généralisé pour désigner aujourd’hui tous les plats populaires dans la communauté du Viêt Nam, bien que celle-ci soit issue, à l’origine, des seules minorités ethniques.

Les bases de la cuisine vietnamienne

C’est une cuisine dont le condiment principal est le nước mắm7, une sauce d’anchois ou de différents poissons fermentés dans du sel s’apparentant au garum des anciens Latins. La sauce de soja est un condiment principalement utilisé dans les plats d’origine chinoise, coréenne ou japonaise.

Le riz est bien sûr une composante essentielle de la cuisine vietnamienne. Il y est plutôt collant, contrairement aux riz utilisés en Occident.

Écrasé, il est transformé en galettes, utilisées dans les chả giò. Réduit en poudre, il est utilisé en tant que farine pour faire des crêpes, des gâteaux ou des pâtes.

Une grande variété de feuilles aromatiques et de légumes est présente dans toutes les recettes. On distinguera deux sortes de pâtes: celles à base de riz (appelées selon la taille bún, hủ tiếu, phở…), et celles à base de blé (mì). L’utilisation de l’une ou de l’autre varie en fonction du plat.

Ayant subi l’influence de l’Inde et de la France, ses viandes et poissons sont cuits à la vapeur ou selon la technique du kho (en) (cuisson lente avec sel, nước mắm, sucre caramélisé).

La cuisine vietnamienne reflète la diversité culturelle et ethnique du pays. À ce titre, on devrait plus parler de « cuisines vietnamiennes ».